Les églises de Lalibela

Les églises de Lalibela sont classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO car elles sont uniques au monde. En effet ce sont les églises gravées dans le roc !

Explication :

Au XIII siècle, le roi Lalibela a décidé de faire construire une nouvelle église.

À l’époque on construisait ailleurs de bâtiments en pierre. Mais la région de Lalibela n’a pas de pierres à disposition. Il n’y a pas non plus de forêts  pour faire des bâtiment en bois. Il n’y a que la vallée fertile, et la montagne. Ils se sont donc mis à creuser dans la montagne. Ils n’ont pas creuser n’importe comment, non, ils ont commencé par creuser directement sur leurs pieds, à graver le dessus du toit de l’église. Puis en continuant à creuser, ils ont gravés, les murs, et les escaliers qui conduisent à la porte. Puis ils ont gravées la porte, les fenêtres, vidés l’intérieur en laissant des colonnes aux chapiteaux décorés. Ils n’avaient vraiment pas le droit à l’erreur, car le tout n’est qu’un seul bloc de roc ! c’est pour cela qu’on les appelle aussi les églises monolithiques.

Au total 12 églises ont été construites en une vingtaine d’années. Toutes peuvent encore se visiter aujourd’hui.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais dépêchez-vous : malgré les tentes et toits installés par l’UNESCO pour la protection, la montagne commence à s’éroder et menace de s’écrouler un jour sur les églises. quant aux églises elles-mêmes, elles n’ont aucun signe d’érosion… un miracle ?

Pour plus d’infos sur la culture et la vie en Ethiopie, allez voir ici