Quoi manger en Indonésie ?

Lorsque je suis dans un pays étranger, j’aime bien m’informer de comment vivent les gens locaux, ce qu’ils mangent, etc… Un bon moyen d’obtenir ce genre d’information est tout simplement d’aller faire un tour au marché ou au supermarché du coin !

Le village de Tomahon, perdu entre les volcans, ne me sembla pas facilement accessible par la route. Je me demandai dès le premier jour ce que j’allai bien pouvoir trouver à déjeuner. On m’expliqua alors qu’en Indonésie, les animaux qui se mangent sont le rat des forêts et la chauve-souris. Dans les 2 cas, la chasse se pratique avec l’utilisation de pièges, et ces animaux se vendent en brochette, déjà grillés, au marché.

Je ne vous cache pas mon enthousiasme à l’idée de pouvoir gouter ces animaux exotiques, à la viande certainement très différente de ce que j’avais jusqu’à présent manger ! Je n’eus qu’une envie : aller vite faire un tour au marché !

Donc j’allai au marché, commençai par découvrir des fruits exotiques dont je n’avais entendu parler que dans les encyclopédies… puis passai par des allées d’habits et de linges tendus, qui faisaient de l’ombre aux marchands de tongs et autres sandalettes… Les poissons, brillants, sur une glace  ruisselante, laissèrent place aux poissons séchés ou grillés. Puis je traversai une grande allée ensoleillée. Le soleil tapa fort sur ma tête habituée à l’ombre. Ayant traversée l’allée, je m’arrêtai face à un fossé rempli de sang. Mes yeux, encore éblouis par le soleil, ne pouvait apercevoir le marché « boucherie » qui s’étendait face à moi, mais j’en ressenti l’odeur forte et nauséabonde du sang d’animaux étalés par 35°C.

Je cherchai mes lunettes de soleil, et pu enfin voir, juste à côté de moi, 2 hommes qui marchandèrent pour un chat. Et derrière eux, bien alignés sur une table en plein soleil, des chiens, tellement grillés qu’ils étaient noirs. Un des hommes paya et parti, l‘autre sorti le chat de la cage et commença à le taper avec un bâton. Sous mes yeux ébahis, il tapa le chat au point de lui casser les membres, la colonne vertébrale, le cou, et l’assomma un peu. L’animal continua de se tordre de douleur, essayant de bouger, mais ne réussissant qu’à produire des sortes de spasmes. Je commençai à me demander ce qu’il se passait devant moi et si c’était vraiment la façon dont on tuait les animaux ici… quand l’homme parti rapidement avec son chat.

J’hésitai une seconde, deux… me dis qu’il ne me serait certainement pas possible de me perdre dans un marché, alors je le suivi ! Et derrière les derniers étalages de linge et d’habits, je me trouvai face à une allée de cendres, sur laquelle des animaux agonisaient… L’homme y déposa le chat, qui, les membres broyés, ne risquait pas de s’échapper. Le pauvre animal continua tout de même à bouger et miauler, mais ne pu se relever.

La photo qui suit est floutée, car je n’ai pas eu le courage de faire la mise au point sur l’animal agonisant.

IMG_7062_600

Grillades au marché

L’homme me regarda, indifférent. Je me décidai donc à aller vers la partie « boucherie » du marché. Et là, étalé à même les établis, les brochettes grillées d’animaux crispés montraient leurs souffrances et sentaient le cramé. A ceci se mêlaient les odeurs de sang des pythons écorchés accrochés et d’un babiroussa, dont les morceaux éparpillés semblaient être vendus par différentes personnes : untel vendait une tête, untel un bout de torse… Une touriste devant moi failli avoir un haut le cœur. Je réussi à faire quelques photos mais ne pu me résoudre à gouter les fameuses brochettes.

Finalement, les rats ou les chauves-souris grillés, c’est peut-être bon.

Joliment disposé dans une belle assiette avec une petit feuille de salade en déco, je réessaierais volontiers l’expérience !

Et vous, envie de déguster du rat ou de la chauve-souris ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s