Randonnée sur le Merapi: observation du + grand papillon de nuit au monde !

Lors de mon voyage en Indonésie, je souhaitais aller voir des volcans en activité, crachant de la grosse fumée noire… Peu après le tremblement de terre à Sumatra, j’allais pour faire de la randonnée sur le volcan Merapi. Arrivée au centre d’information volcanologique du Merapi, quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que le séisme de Sumatra était d’origine tectonique, et donc pas volcanique, et que le séisme avait été mesuré par les sismogrammes installés sur le Merapi ! Je n’avais vraiment rien senti de ce séisme !

A cause de l’activité du Merapi, il n’était pas autorisé ce jour-là d’aller sur le volcan lui-même, mais sur la colline à côté, pour profiter de la vue depuis un belvédère. La randonnée en elle-même n’était pas difficile et le chemin allait tout droit. Il était quand même utile de prendre un guide, car il avait un talkie-walkie relié au centre d’information volcanologique et pouvait donc communiquer avec les volcanologues locaux dans le dialecte local et aurait ainsi pu transmettre correctement les informations en cas d’évacuation de la zone, suite à une éventuelle augmentation de l’activité volcanique.

Nous partîmes donc en petit groupe, avec le guide. Le chemin, à la sortie du village, traversait les plantations de piments, de choux, et autres légumes… Nous croisâmes quelques villageois qui redescendaient, transportant leurs fardeaux sur leur tête. Puis, un peu plus loin, au bord du chemin, se trouvait un papillon énorme, plus grand qu’une main ! Tout excité, nous nous bousculâmes au bord du chemin pour faire « LA » photo, sans effrayer le papillon. Et plus nous nous rapprochions, dans notre excitation, plus… comment dire, le papillon ne réagissait pas !

IMG_7005_modif_600

Papillon sur le volcan Merapi

Alors commencèrent à fuser les blagues, en français : « Ce n’est pas un vrai », « T’es sûr que c’est un vrai ? », «  Ca doit être un papillon en papier ! », « Si ca se trouve, c’est les villageois qui l’ont mis là, pour attirer les touristes ! », « Attention, une villageoise qui arrive, elle va vouloir nous vendre des trucs ? » Le guide, devant l’afflux de questions et de blagues, qu’il ne comprit pas toutes, restait perplexe : « C’est un vrai papillon, je vous assure, mais je ne sais pas pourquoi il ne bouge pas, c’est comme ca, c’est normal, mais c’est un vrai papillon ».

Du Merapi, nous ne vîmes finalement que peu. Entre nuages de la mousson et les brumes qui surplombaient la vallée, le sommet ne se dévoila pas.

IMG_7020_modif_600

Volcan Merapi

Et au retour de la randonnée, le fameux papillon était encore là ! Il s’était à peine retourné sur sa feuille. Nous continuâmes blagues et photos…

IMG_7022_modif_600.jpg

Papillon sur le volcan Merapi

Rentrée chez moi, je triais mes photos et trouvais ces nombreuses photos du fameux papillon. Intriguée je cherchais plus d’information sur google et wikipédia. Il s’agissait en fait de Attacus Atlas, le plus gros papillon de nuit au monde ! Nous avions, sans le savoir, observé le plus gros papillon de nuit au monde ! D’un seul coup tout s’expliquait : son immobilisme, sa couleur marron terne, son aspect « papier »…

Et vous, comment auriez-vous réagi face à un papillon qui ne bouge pas ?

Pour plus de photos de mon voyage en Indonésie, allez voir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s